Travo batiment

Le choix du conduit de cheminée doit-être choisis en amont

L’édification d’un bien immobilier nécessite toujours quelques matériels spécifiques en sus pour assurer le confort de ce qui vont y vivre. L’installation de divers équipements sanitaires sont à penser au préalable sans les négliger. Le conduit de cheminée fait partie de ces équipements à définir bien à l’avance dont les dimensions doivent être adéquates à la taille de la cheminée.

Tout ce qu’il faut savoir sur un conduit de cheminée.

Le conduit de cheminée de forme carré, circulaire ou rectangulaire, est l’élément très essentiel de votre édifice servant pour l’évacuation des fumées ou des gaz de combustion vers l’extérieur. Il doit être adapté à la taille de la cheminée dont selon la loi, la dimension est de 2O cm * 20 cm. Avec un conduit déjà existant, il faut définir la taille de la cheminée en fonction des dimensions du conduit. Il doit être toujours vertical avec un raccordement se situant dans l’espace où est situé l’appareil de chauffage. Il doit être résistant aux divers facteurs de combustion et de condensation, rigide, étanche, en assurant qu’il conduit bien les gaz et les fumées.

Les types de conduit de cheminée.

Il y a de nombreux types de conduit de cheminée mais les tubages en inox sont les plus recommandés grâce à sa résistance aux divers facteurs chimiques, à la condensation et à l’oxydation. Ils assurent une meilleure évacuation de fumées et imperméables aux gaz, ils résistent aux fumées, aux condensations et aux ramonages mécaniques. Le tubage est obligatoire pour les cheminées à foyer fermé mais inutile pour les cheminées à foyer ouvert. Il existe une large gamme de conduits de cheminée, isolés dont le passage du conduit se fait au plafond ou aux étages de la maison ou non isolés dont le passage du conduit est à l’intérieur, les conduits de cheminés intérieurs ou extérieurs et les conduits maçonnés faits par la terre cuite ou la céramique.

Quelques normes à respecter lors d’une installation de conduit de cheminée.

Certaines normes sont à respecter pour un conduit de cheminée. Il faut que le conduit dépasse au moins 40cm du faîtage de l’édifice. Il est strictement interdit de raccorder plus d’un appareil à combustion sur le même conduit. L’écart de 16cm entre le bois de charpente et les conduits aussi appelé écart de feu doit être respecté. Le ramonage, de préférence manuel est obligatoire deux fois par an pour assurer la sécurité de tous ainsi que le bon fonctionnement du conduit.

Les publications similaires de "Constructions"

  1. 21 Sept. 2018De plus en plus de constructions pour l'immobilier à Anglet121 vues
  2. 30 Juin 2018Evm Toulon peut installer votre chauffage185 vues
  3. 6 Juin 2018Pas si compliqué de louer un garde meuble269 vues
  4. 4 Juin 2018Alléger vos dépenses en ravalement de façade : faisons le point217 vues
  5. 7 Mai 2018A Uccle faites appel à un pro pour le débouchage267 vues
  6. 26 Fév. 2018Alday : Les experts de la construction302 vues
  7. 19 Nov. 2017Le radiateur est un élément important de la maison399 vues
  8. 2 Nov. 2017Faire réaliser des travaux d’isolation thermique en 2017464 vues
  9. 2 Oct. 2017Le box de stockage à Brest en cas de travaux433 vues
  10. 8 Avril 2017A Charleroi on prend le ramonage au sérieux575 vues
  11. 25 Mars 2017Ayez l'équipement nécessaire606 vues
  12. 11 Mars 2017Un plombier de Evere va se charger de la plomberie de nos prochaines maisons611 vues
  13. 19 Fév. 2017Pour votre projet de plomberie pensez à un chauffagiste de Nivelles777 vues